Alarmes sans-fil : comment éviter le brouillage GSM ?

Dernière innovation sur le marché des alarmes, le système sans fil dispose de nombreux avantages sur les modèles filaires : facilité d’installation et de déménagement, fonctionnement constant vu son absence de raccordement au réseau électrique, etc. Mais les techniques des cambrioleurs évoluent parallèlement aux technologies de protection, si bien que des systèmes de brouillage GSM permettant de neutraliser les alarmes sans fil ont vu le jour.

Principe de fonctionnement d’un brouilleur d’alarme

Une alarme sans fil fonctionne via une liaison hertzienne qui permet au boîtier central de communiquer avec les détecteurs placés dans le bâtiment protégé. C’est donc cette onde radio que les cambrioleurs tenteront de perturber, afin de la rendre hors service.
Ces types de vols sont relativement rares et ne concernent que des voleurs particulièrement bien équipés et expérimentés, qui recherchent à commettre des cambriolages de grande importance. Ces cas, même exceptionnels, ne peuvent toutefois être négligés.

Quelques précautions pour éviter le brouillage

  • Les cambrioleurs qui utilisent un brouilleur connaissent parfaitement les produits vendus sur le marché et les identifient aisément. Une installation discrète permet de ralentir cette identification.
  • Evitez les alarmes disposant d’un voyant signifiant son activation, de même que les antennes sans fil trop visibles.
  • Jouez la carte du bluff et faites croire au voleur que vous êtes équipés d’une alarme filaire via des panneaux d’avertissement et, éventuellement, à l’aide de faux câbles apparents.

Les solutions techniques pour déjouer le brouillage

  • Les fabricants d’alarmes sans fil ont d’ores et déjà trouvé la parade au problème du brouillage. Ils ont ainsi mis au point des alarmes sans fil à bi-fréquence. Contrairement aux systèmes mono-fréquence, ceux-ci émettent sur deux fréquences, si possibles les plus éloignées l’une de l’autre, ce qui complique le sabotage.
  • Le détecteur de brouillage déclenche automatiquement l’alarme, dès qu’une tentative de sabotage est détectée. Attention : veillez à ce que ce système puisse être désactivé aisément. En effet, un cambrioleur finaud déclenchera plusieurs fois l’alarme de façon intempestive. Pensant à un dysfonctionnement ou afin d’éviter des ennuis avec son voisinage, le propriétaire aura alors tendance à le désactiver, laissant le champ libre au voleur.
  • La mise en sécurité de la télécommande rend impossible de neutraliser l’alarme depuis l’extérieur du bâtiment et rend obligatoire le passage par une issue déterminée. Tout intrus devra être en mesure de désactiver le système dans un délai très court, via un code déterminé parmi 167.777.216 combinaisons. Ce qui lui laisse peu de chances…